Navigation – Plan du site
Telling the Transcultural

La grande séparation à résorber : L’Orient et l’Occident vus par Elisée Reclus

The great divide to overcome: East and West as seen by Elisée Reclus
Philippe Pelletier
p. 80-99

Résumés

Elisée Reclus (1830-1905), géographe anarchiste, a parcouru le monde entier mais ne s’est jamais rendu en Asie orientale. Grâce à d’excellentes informations récupérées grâce à son vaste et multiforme réseau de contacts, il a néanmoins beaucoup écrit sur celle-ci à la fin de sa vie. Il salue l’ancienneté, sinon l’origine commune, des civilisations en Orient et en Occident, tout en déplorant leur éloignement progressif dans le temps (l’histoire) et l’espace (la séparation montagneuse et désertique du Béloutchistan jusqu’à l’Ob, en passant par les barrières de l’Hindu Kouch et des Tian Shan). Constatant leur différentiel de puissance sur la scène mondiale, qui tourne à l’avantage de l’Europe et de l’Amérique, il en recherche les causes sur le temps long et l’espace profond, en maniant ainsi une approche de géohistoire et de géopolitique avant la lettre. Sa conception géographique de l’une ou l’autre des deux aires est pionnière. Sa façon de traiter la zone-limite le distingue du futur géopoliticien Mackinder. Ses remarques sur le Japon sont à maints égards prophétiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Philippe Pelletier, « La grande séparation à résorber : L’Orient et l’Occident vus par Elisée Reclus », Transtext(e)s Transcultures 跨文本跨文化, 1 | 2006, 80-99.

Référence électronique

Philippe Pelletier, « La grande séparation à résorber : L’Orient et l’Occident vus par Elisée Reclus », Transtext(e)s Transcultures 跨文本跨文化 [En ligne], 1 | 2006, mis en ligne le 13 septembre 2009, consulté le 30 avril 2017. URL : http://transtexts.revues.org/185 ; DOI : 10.4000/transtexts.185

Haut de page

Auteur

Philippe Pelletier

Philippe Pelletier is Professor of Geography at the University of Lyon 2. He has conducted extensive research on Japan contemporary culture. He is the author of La Japonésie (1997), winner of the Shibusawa-Claudel prize (1998) and the Grand prix de l’Académie de Marine (1999). He is currently working on cities, islands, geopolitics and the historiography of geography.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Institut d'études transtextuelles et transculturelles
  • Revues.org